Vous êtes ici : Accueil > ARCHIVES > Espace élèves > Nature > Le Tabac
Publié : 27 octobre 2010
Format PDF Enregistrer au format PDF

Le Tabac

1.introduction :

Le tabac est un produit manufacturé élaboré à partir de feuilles séchées de plantes appartenant au genre botanique Nicotiana (famille : Solanaceae), originaires d’Amérique du Sud, dont la plus importante est le tabac commun (Nicotiana tabacum).

Nicotiana se subdivise en soixante espèces et trois sous-genres : Rustica, Tabacum et Pétunioide. On trouve d’autres variétés de plantes de tabac, mais uniquement endémiques en Océanie et en Australie.

L’usage du tabac s’est largement répandu dans le monde entier à la suite de la découverte de l’Amérique. Sa production est souvent un monopole d’État et sa vente généralement soumise à de lourdes taxes.

2.D’ou il vient ?

Les Nicotiana sont des plantes néotropicales nitrophiles, originaires des régions chaudes et nécessitant un sol riche en humus.

3.les dangers

La fumée de tabac est un cocktail de produits toxiques.

Elle représente un aérocontaminant presque parfait.

Elle se compose d’une phase gazeuse et d’une phase formée de particules très fines, qui pénètrent dans les alvéoles pulmonaires et dans toute la circulation de notre corps.

Elle contient 4 types de substances particulièrement nocives.
Le tabagisme est un désastre sanitaire, responsable de dizaines de millions de décès en France, dont un grand nombre sont des morts prématurées.

La mortalité croît de façon régulière en fonction :
- du nombre de cigarettes fumées, par effet cumulatif,

- du degré d’inhalation de la fumée,

- de l’âge auquel on a commencé à fumer :

la nocivité est multipliée par deux avant 20 ans.
Alors que le taux des autres cancers s’est stabilisé ou a diminué, le taux des cancers bronchiques est passé de 2 à 50 depuis 1930.

Le risque est multiplié par 25 pour un homme qui consomme un paquet de cigarettes par jour.

Le gros fumeur a un risque multiplié par 50 par rapport au non-fumeur.

Il apparaît de plus en plus tôt chez des sujets ayant commencé à fumer dès l’âge scolaire.

Il concerne de plus en plus de femmes, dont le taux de cancer des bronches rattrape celui des hommes. Il devient le 2ème cancer de la femme par sa fréquence.

Signalons dès maintenant le risque accru de ce cancer chez le conjoint du gros fumeur, par tabagisme passif.

4.cesser de fumer :

· La décision d’arrêter de fumer doit être libre et personnelle.

· Les motivations doivent être conscientes, précises et fermes, aussi bien les motivations négatives, afin d’éviter les dangers du tabac, que les motivations positives tenant à la liberté retrouvée par rapport à une dépendance et un esclavage, ainsi qu’à la possibilité d’une vie plus riche, qui ne soit plus confinée dans un écran de fumée.

· Le moment doit être bien choisi, mettant à profit les circonstances favorables.

· Le jour choisi, l’arrêt ne doit pas être progressif, mais total.

· Il conviendra de se mettre à l’abri des situations pièges (après les repas par exemple) et des tentations, en se débarrassant de la panoplie des fumeurs.

· Il est bon de rechercher un substitut au tabac qui soit positif pour la santé et l’épanouissement personnel.

· L’arrêt du tabac doit être l’occasion d’un changement de mode de vie et de l’adoption des règles d’une vie saine :

- détente et relaxation ; sommeil suffisant,

- respiration profonde et de bonne qualité, notamment quand le besoin de fumer se fait sentir,

- activité physique régulière telle que la marche et les activités physiques de plein air, en donnant la préférence aux sports d’endurance sur les sports de force,

- une alimentation de qualité :

¨ en évitant les excitants : le café et surtout l’alcool. L’alcool est le complice du tabac : 80% des buveurs sont aussi des fumeurs. L’alcool est vecteur de calories vides qui font grossir .

¨ en buvant beaucoup d’eau : 2 à 3 litres par jour (la nicotine est partiellement soluble dans l’eau) .

¨ en réduisant le sucre et les friandises qui font grossir et ou préférant les glucides lents (pain, féculents, lentilles) ;

¨ en choisissant une alimentation pauvre en calories (légumes verts, salades, yaourts) et riche en vitamines (agrumes, fruits frais).

- un large usage de l’hydrothérapie (douches, frictions) abondante, matin et soir.

5.composition d’une cigarette :

La composition du tabac est Le goudron, le monoxyde de carbone, le naphtalène, le formol,la nicotine, des métaux lourds (du mercure, du plomb, du cobalt, du chrome...), de l’acétone (liquide très inflammable), l’ammoniac, l’arsénic.

6.les jeunes fumeurs :

Les jeunes fument car ils pensent que cela fait style, que ça les rend autonomes, matures. Ca les aide à s’intégrer dans un groupe, jouer le macho et dépasser l’interdit.
L’avantage de fumer est que cela détend, déstresse, relaxe. Souvent, les jeunes fument avant de passer le bac ou une audition, avant une situation difficile, mais le danger c’est de devenir dépendant et de ne plus pouvoir s ‘en passer et alors ce n’est plus le plaisir de la détente qui pousse à fumer mais le sentiment de manque.

7.les changements physique :

Fumer provoque aussi des changements physiques comme :

- l’accélération des rides
- la peau ternie et épaissie
- les dents jaunies et altérées
- les lèvres craquelées
- une mauvaise haleine
- des cernes sous les yeux