Vous êtes ici : Accueil > ARCHIVES > Vie de l’établissement > Visite virtuelle du collège > Structure et projets du collège > Projet d’établissement 2012/2015
Publié : 28 mars 2013
Format PDF Enregistrer au format PDF

Projet d’établissement 2012/2015

Collège Marcel Pagnol, Gravigny

Un constat de départ

Le collège Marcel PAGNOL, situé à GRAVIGNY, commune de 4241 habitants est un établissement de capacité théorique de 750 élèves dont l’effectif s’est stabilisé après un changement de carte scolaire en 2012 autour de 690 élèves.

L’établissement se caractérise par un public majoritairement composé de transportés scolaires, 65.50% des élèves en 2012 (soit 450 jeunes) : 34.49 % des élèves résident à Gravigny ou Evreux à la rentrée 2012. Les autres se répartissent sur 26 communes de la vallée de l’Eure et de l’Iton. 83.4% de la population est demi-pensionnaire.

Deux contraintes : Le grand nombre d’élèves transportés rend difficile la mise en place d’actions éducatives en début ou fin de journée et la pluralité des services de demi-pension (due à la progression croissante du taux de DP) réduit les possibilités d’inscription en atelier ou club sur le midi-deux.

La composition particulière du territoire de recrutement du collège (des petites communes mal desservies par les transports en commun) ainsi que la progression des PCS défavorisées (en 2011, 42.4% soit 6 points de plus qu’en 2007) rendent l’accès à la culture difficile. Le collège se donne pour mission de permettre aux jeunes d’y accéder par une offre plurielle et accessible au plus grand nombre en association avec ses partenaires (mairies, associations).

On observe un flux assez important d’élèves entrants en cours de scolarité au collège (de l’ordre d’une vingtaine chaque année sur les niveaux 5ème/4ème/3ème). Ce phénomène de Turn over rapide prend sa source sur la concentration du logement social sur Gravigny et du logement pavillonnaire sur les autres communes. Il rend difficile le suivi de ces élèves arrivant en cours de cycle qui conjuguent les difficultés d’adaptation d’un nouvel environnement scolaire et d’une nouvelle configuration familiale ou sociale.

Un travail d’accompagnement et de suivi scolaire est nécessaire pour aider tous les jeunes à trouver leur place au sein du collège et de les faire réussir

Le climat de vie scolaire reste satisfaisant même si on observe un développement d’incivilités auprès des plus jeunes et d’absences perlées qui se multiplient auprès des élèves de 4ème et 3ème depuis 2011. Une réflexion associée à des actions CESC de prévention est en cours pour endiguer ce phénomène.

La structure a été constituée de façon hétérogène afin de favoriser la réussite des élèves ; Les résultats aux examens (90.38% d’élèves reçus au DNB en 2012) continue d’être en progression (81.4% en 2009) même si la valeur ajoutée collège (IVAC) reste à améliorer.

Afin de permettre à chaque élève une sortie du collège avec un diplôme, l’établissement inscrit chaque année depuis 2010 les élèves en difficultés scolaire de 3ème au Certificat de Formation Générale (CFG) : Sur les 18 non reçus au DNB en 2012, 8 ont obtenus le CFG et 10 sortent sans diplôme (En 2011 sur 40 non reçus, 29 sortent sans diplôme DNB/CFG). Le taux de réussite au CFG est passé de 63,16 % à 83,34% en 2012.

Le collège ne connaît pas de souci de fluidité des parcours. Le taux de redoublement est résiduel et fait suite à un travail de remédiation auprès des jeunes tout au long de leur scolarité.

Beaucoup d’élèves souhaitent une orientation vers la voie professionnelle dès la 3ème en raison des difficultés scolaires rencontrées depuis le début de leur scolarité. Malheureusement le manque de place ne leur permet pas de prétendre à une orientation plus adaptée à leur parcours (Taux de satisfaction de 20%).

L’établissement accompagne les jeunes qui n’ont pas pu obtenir la satisfaction de leurs vœux et qui rencontrent des difficultés scolaires.

Sur l’orientation post 3ème, en 2012, 64.4% des effectifs de 3ème se sont orientés vers une 2GT malgré des demandes initiales des familles inférieures (59,6 %). Les filières choisies sont majoritairement les séries scientifiques, et série ES. Cela s’explique par l’orientation scientifique et technique du lycée de secteur Modeste LEROY. Les taux de passage en voie professionnelle (statut scolaire) pour le collège en 2012 sont de 28.12 %. Les demandes des familles (36.65 %) étaient supérieures aux décisions du collège (26.09%). 3.1% ont choisi un CAP en deux ans par voie scolaire et 3.1 % ont choisi la voie de l’apprentissage pour 4.5% en 2011.

L’objectif est d’accompagner les choix d’orientation de l’élève en favorisant les poursuites d’études.

Nos ambitions sont donc d’amener chacun de nos élèves au parcours de réussite qui lui convient, pour qu’ils puissent s’orienter de façon éclairée et réussir dans la voie choisie à travers une formation civique et une ouverture culturelle variée.

Projet d’établissement
Indicateurs et statistiques