Publié : 20 mars 2010
Format PDF Enregistrer au format PDF

Elena : Une Miss France déchue

Enquête Discrimination

Il y a deux ans, Elena, une grande et belle jeune femme, voulait être miss France. Elle avait tout pour l’être : 1m83 et 60 kg , de beaux cheveux bruns et dorés , des yeux vert clair et une allure élancée . Un caractère calme, de l’intelligence. Elle était métisse. Elle se présenta au concours.

Pour son premier défilé, elle devait être vêtue d’un maillot de bain. D’autre candidates commencèrent puis ce fut son tour. Tout se passa très bien, son allée comme son retour . Le reste des candidates continua. Une fois cette parade finie, le jury devait élire les deux meilleures candidates. Quelques minutes passèrent et on choisit Elena et Alexandra. Celle-ci, était une jeune femme blonde au yeux marron, très belle.

Elles devaient maintenant expliquer, en quelques secondes, chacune leur tour ce qu’elles feraient dans le monde pour aider les gens en difficulté, si elles remportaient le titre de Miss France. Alexandra commença :
- Moi, j’irais m’acheter des vêtements pour donner un peu de couleur à ce monde !

Elena prit alors la parole :
Moi, si je gagne, en premier lieu, j’aimerais aider les enfants qui ne vont pas à l’école.

Le jury devait désormais désigner la gagnante. Elena était sûre qu’elle allait l’emporter car Alexandra avait montré qu’elle était égoïste et superficielle. Et après quelques minutes d’attente , le jury avait enfin pris sa décision . Le présentateur annonça :
- Et la grande gagnante pour 2009 est Alexandra !

Elena, très déçue, n’en revenait pas !

Elle ne comprenait pas cette décision qui lui semblait profondément injuste. Mais quand elle regarda avec dépit le jury, soudain, elle comprit. Alexandra était blanche comme tous les membres de ce jury ! Ceci lui était déjà arrivé dans d’autres concours. Mais elle n’avait jamais voulu croire qu’elle était victime de discrimination. Cette fois, elle en était certaine : On la choisissait pour la finale mais on ne voulait surtout pas qu’elle gage parce qu’elle était métisse !

Elle partit en courant et l’on n’entendit plus jamais parler d’elle car, écœurée, elle abandonna l’idée de devenir Miss France. Elle se fit serveuse dans un petit restaurant.

Je trouve cela révoltant ! On ne doit pas apprécier une personne pour sa couleur de peau mais pour son état d’esprit ! Elle avait voulu être une sorte d’ambassadrice de la France, aux nobles ambitions, et ce pays n’avait pas voulu d’elle … Tant pis pour lui …

Solenn Baumgarten 3e DAN